AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La réponse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: La réponse Ven 18 Nov - 0:05

Après sa rencontre avec Ran Fan, Sùlimo avait décidé de visiter un peu les alentours, profitant de cette nouvelle terre qu'il ne connaissait que peu. Il était aller plonger dans l'eau claire et limpide et il avait fait quelques ballades avec son ami Aegnor.
Mais si l'elfe était loin de sa ville et de ses obligations d'entraînement, il n'en avait pas oublié pour autant qu'il était un soldat, aussi il s'était obligé, régulièrement au cours des deux journées qu'il avait passé près d'Eshnar, à s'échauffer, manier son épée, courir, sauter.
Il était fier de lui puisque, sans personne au dessus de lui pour lui ordonner des choses totalement stupide et qu'il savait faire, il était le seul maître de son corps et son entraînement se passer réellement bien et sans accroc.

Au bout de deux jours, il retourna, vers l'Université de la Volonté. C'était un début d'après midi calme, et voyant le ciel, Sùlimo se dit que c'était le bon moment pour faire le trajet retour. Il ne faisait pas chaud, le ciel était gris, chargé d'électricité. Un vrai régal.
Il se retourna vers son ami qui l'avait accompagné jusqu'à présent.

- Profites donc de tes derniers moment de paix. Je dois passer voir le mage comme il me l'a demandé l'autre jour. Et si j'en crois le ciel, mon ami, il risque de faire un temps à ne pas mettre un mushussu dehors. Pourtant nous n'aurons pas le choix, nous devrons rentrer chez nous, d'une pour ramener le document donner par le mage, et de deux parce que je pense qu'il ne serait pas bon pour moi d'être considéré comme un déserteur...


Aegnor partit directement, et c'est seul que l'elfe entra dans la ville, se dirigeant immédiatement vers l'Université. Cette fois l'elfe eu de la chance, puisque le portail de l'Université était ouvert.

Il salua les mages qu'il croisa et discrètement et sans trop de bruit, il se dirigea vers le jardin, espérant y trouver le mage Mòlbir, ce qui lui éviterait de rentrer dans les locaux de l'Université.

Il parcourut donc les jardins, espérant voir et reconnaître le lomion. Finalement il s'approcha d'un mage et, respectueusement, il lui demanda :

- Escusez moi de vous déranger monsieur, mais je cherche le mage Mòlbir, j'ai à lui parler, et je crois bien qu'il sera ravi de me voir..


Attendant la réponse, le jeune elfe s'amusa à regarder le comportement des divers mages présents dans le jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Ven 18 Nov - 17:05

Le mage humain ne se retourna même pas à la question du lomion. Apparemment il était pressé et en pleine réflexion. Du moins, il donna l'impression de ne même pas entendre le jeune soldat et fila droit vers le bâtiment.
Sùli se prépara à la suivre lorsqu'il entendit une voix qui semblait venir de l'intérieur de sa tête.

-Bonjour à toi étranger, je peux répondre à tes questions si tu le souhaites. Mais il faut d'abord que tu viennes me voir. Va vers le fond du jardin et tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Ven 18 Nov - 23:04

* La politesse l'étouffera pas à cet humain *

Le Lomion était déçu, même si ce mage était pressé, aurait il réellement perdu du temps à répondre rapidement à sa question ? Il ne demandait pas à ce qu'on lui donne la main pour l'accompagner, ni qu'on lui mâche le travail et qu'on le porte jusqu'au mage ou que le mage vienne à lui. Une simple main indiquant la bonne direction aurait suffit.
Décidément, ce n'était pas un lomion !

* C'est que je fais la girouette à nouveau moi, un coup les lomion sont les meilleurs, un coup je deviens un tendre et tout le monde il est beau*



-Bonjour à toi étranger, je peux répondre à tes questions si tu le souhaites. Mais il faut d'abord que tu viennes me voir. Va vers le fond du jardin et tu me trouveras.


Sùli se retourna. Il n'y avait personne autour de lui, ce n'était pas une mauvaise blague, il entendait réellement tout cela dans sa tête.
Il se dirigea donc, docile, vers le fond du jardin.

* Mais oui bien sur continue, y a rien à dire c'est l'idée du siècle ... tu entends, DANS TA TETE, une voix qui te dis "rejoiiiiinnnnnsssssss moiii !!"et toi tu cours, non mais c'est bien félicitation Sùli*

Arriver non loin du fond du jardin, il appela :

- Je m'appelle Sùlimo, qui êtes vous ? Et ... surtout ou êtes vous ?


Il attendit une réponse, espérant voir qui avait réussi à lui parler directement dans la tête. A moins qu'il n'ai imaginé cela et qu'il n'y ai jamais eu personnes qui n'ai tenté de lui parler de cette manière.

*Hum je ferais peut être mieux d'éviter cette Université à l'avenir, ou je vais finir par devenir dingue*


Il avança encore un peu, regardant également derrière lui pour ne pas se faire avoir pas surprise, car même si cet endroit était censé être relativement tranquille, on n'était jamais à l'abri avec toutes ces races qui se mélangeaient ici.

* Et ça y est je recommence*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Sam 19 Nov - 14:17

Sùlimo ne voyait rien autour de lui à part des fleurs. Il y avait une vaste étendu d'herbe sur sa gauche mais il ne remarqua rien de particulier. Jusqu'à ce qu'une voix s’élève tout à coup et cette fois-ci ce n'était pas dans sa tête.

-Je suis à côté de toi et on me nomme le gardien du sanctuaire.

un énorme dragon apparut soudainement sur la gauche du lomion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Sam 19 Nov - 23:35

L'elfe sursauta à la vue de l'énorme dragon qu'il voyait à présent sur sa gauche.

- Le gardien du sanctuaire ?


* Généralement les gardiens sont agressifs, ils protègent quelque chose et tu n'es pas chez toi. Tiens toi sur tes gardes Sùli, tiens toi sur tes gardes *

Il le salua, s'inclinant légèrement, en profitant pour mettre une main sur la garde de son épée.

* Il est magique, vu qu'il peut visiblement parler dans ma tête, et je doute que mon épée lui fasse quelque chose *


Il regarda le dragon, silencieux, et remarqua que celui ci n'avait pas l'air de vouloir le dévorer ou même l'attaquer. Il semblait même assez tranquille.

- Je m'appelle Sùlimo, je suis à la recherche de Mòlbir, le mage. Il avait un message important à me remettre apparament, et j'aurais aimé le voir rapidement pour pouvoir, rapidement, rentrer chez moi.
Puis je vous demander ce qu'un dragon tel que vous fait ici ? Vous gardez quel sanctuaire, ce n'est pas l'Université que vous devriez protéger ?


L'elfe ne savait pas vraiment si le gardien aller apprécier toutes ses réponses mais il voulait quand même tenter de le questionner un peu. Après tout n'avait il pas proposer de répondre à toutes ses questions ?
Il espérait ne pas l'avoir mis en colère, sachant pertinemment qu'il ne ferait jamais le poid face à une créature de cette taille, encore moins une créature magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Dim 20 Nov - 13:05

Le Lomion senti comme un sourire émanant de la créature.

-Oui, c'est ainsi qu'on m'appelle ici.


Le gardien fit un léger mouvement de la tête, rendant son salut au soldat. Puis il rit, en voyant une main se poser sur la garde de l'arme.

-Je ne suis pas ce genre de créature, mais même sans ça votre arme serait inutile ici. Mòlbir est prévenu, il ne devrait pas tarder.
Et bien, je trouve étonnant que tu n'es pas encore entendu parler de moi. Je suis le dernier de ma race et en échange de ma protection, le Chancelier m'offre un lieu ou vivre et des connaissances presque sans limite.
L'Université est un Sanctuaire, personne n'est rejeté ici.


Après quelques minutes un mage vint vers eux un grand sourire aux lèvres. C'était sans aucun doute Mòlbir.

-Bien le bonjour mon ami, je vois que tu as rencontré le Gardien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Dim 20 Nov - 22:43

Sùlimo avait en effet entendu parler d'une créature qui serait chargé de protéger l'Université, mais il pensait que ce n'était qu'une légende, et s'il y avait un gardien, il ne l'imaginait pas du tout comme ça.

- Je ne sais pas quelles genres de connaissances vous pouvez bien apprendre ici, quoi que je viens visiblement d'en avoir une petite vision, mais je trouve le petit échange de service bien intéressant. Est ce vous qui avait prévenu Mòlbir ? Si tel est le cas je vous remercie sincèrement. Cela m'évite de partir à la recherche du mage tout en restant en bonne compagnie.


Il lui sourit.

* Hum, tu n'essaie tout de même pas de charmer cette créature, rassure moi... *


-Bien le bonjour mon ami, je vois que tu as rencontré le Gardien.


Mòlbir se joignant à eux, la recherche de l'elfe s'arrêtait là. Il allait récupérer le message, le ramener à son destinataire, et il aurait, encore une fois, réussi sa mission, non sans un certain plaisir.

- En effet, j'ai le plaisir d'avoir entendu sa voix ... dans ma tête. C'est un peu déroutant je dois l'avouer. Mais je le remercie encore de sa compagnie puisque, contrairement à d'autres personnes, des mages, bien trop pressés visiblement, il a su prendre le temps de me parler. Et ceci est réellement agréable
, dit il en fixant le gardien.

Se tournant à présent vers Mòlbir :

- Je viens, comme vous me l'avez demandé, pour apporter votre réponse. Avez vous eu le temps de finir ce que vous vouliez faire ou voulez vous que je repasse vous voir ?
Et surtout, à qui et ou doit je l'apporter ?

L'elfe pensait déjà au voyage de retour, espérant tout de même qu'il n'était pas venu pour rien et que le mage avait fini ce qu'il devait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Mer 23 Nov - 0:14

Le dragon ne répondit pas, il semblait amusé par la petite créature en face de lui. Il aimait rencontrer et parler à de jeune être qui ignorait tellement de chose de Siméria. Le dragon fit un signe de la tête au mage avant de disparaître.

-Effectivement, certains ne sont pas très collaborant par ici, mais le dragon l'est toujours, tant que tu n'as pas de mauvaise intention. La télépathie est quelque chose de spécial, je peux comprendre ton sentiment.

Le mage sourit, il lui sembla que le Lomion était un peu stressé et il leva donc sa main droit, signifiant qu'il pouvait se calmer.

-Du calme mon ami. Ne soit pas si formel. J'ai effectivement eu le temps de finir ce que je devais faire pour cette réponse. Il faut que tu transmette ce message directement au roi et en main propre. Je suppose que tu seras où le trouver.

Il rit légèrement tentant de détendre réellement l'atmosphère.

-Je ne pense pas que tu auras les mêmes problèmes au retour que tu as pu avoir à l'aller. Mais fais tout de même attention aux bandits.


Le mage lui tendit le manuscrit, il n'y avait ni sceau, ni sceller sur le parchemin cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Mer 23 Nov - 1:15


-Du calme mon ami. Ne soit pas si formel. J'ai effectivement eu le temps de finir ce que je devais faire pour cette réponse. Il faut que tu transmette ce message directement au roi et en main propre. Je suppose que tu seras où le trouver.


Sùlimo allait donc à nouveau devoir recroiser le souverain, mais il doutait fort de le revoir " d'elfe à elfe". Il faudrait qu'il se présente comme il le fallait, qu'il fasse preuve de respect envers les gardes qu'il croiserait ...

* Chouette on va encore trop s'éclater, j'espère au moins qu'il y aura de l'action pendant le retour *


-Je ne pense pas que tu auras les mêmes problèmes au retour que tu as pu avoir à l'aller. Mais fais tout de même attention aux bandits.


* J'ai pensé trop vite *

L'elfe noir prit le parchemin que lui tendait le mage. Puisque cette mission se présentée longue et finalement inintéressante, il voulait partir au plus vite.

- Mais, dites moi, pourquoi dites vous que je n'aurais pas les même problèmes qu'à l'aller ? Comment pouvez vous dire cela ? A moins que la réponse au roi ne soit pas du tout importante, qu'elle ne représente aucun intérêt et dans ce cas la, mon seul danger est de me faire attaquer pour être dépouillé...


Sùlimo s’apprêtait à remercier le mage de la confiance qu'il lui accordait quand il fixa le parchemin qu'il avait entre les mains. Il saurait, comme à l'aller, se montrer digne de confiance et n'ouvrirait pas le message, ne casserait pas le sceau ...

* Il n'y a pas de sceau. C'est quoi ce bordel encore ?*

- Je pense que vous avez oubliez de le sceller, n'importe qui pourrait le lire, et pire encore on pourrait m'accuser de l'avoir lu... Dois je réellement rapporter cette réponse telle quelle ?

L'elfe attendait la réponse du mage avant de repartir. Il devait encore retrouver Aegnor, et il voulait ne pas trop trainer dans la ville. Il avait déjà croisé cette personne au bras de fer, et il ne voulait pas refaire une nouvelle expérience, surtout avec un message pour le roi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Mer 23 Nov - 23:09

La mage changea immédiatement d'attitude aux premiers mots de Sùli. Il lui répondit dans une sorte de murmure que personne ne pourrait entendre ici, à part le gardien s'il était toujours ici.

-Parce qu'il n'y a pas d'espion ici, à moins que des traitres soient dans nos rangs, mais je pense que le gardien les démasqueraient très très vite. Donc ne t'inquiète pas pour le chemin.

Un faible grognement confirma les mots du mage. La créature n'avait pas changé d'endroit, elle n'était juste plus visible.

-Mais comme j'ai pu te le dire ce message est important, bien plus important que n'importe quel message de guerre. Ce qu'il va sans doute entrainer changera beaucoup de chose, et certains seront sans doute contre. Il faut que ce message atterrisse entre les mains du roi et seulement les siennes.


Le mage sourit au soldat, il avait bien observer, quelque chose qu'un simple messager n'aurait pas prit la peine de regarder cela.

-Je te fais confiance, et si tu es ici c'est qu'on te fait confiance ailleurs aussi. Et deuxièmement, je n'ai pas le niveau de notre roi. Défaire le sceau oui, puisqu'il m'était destiné mais en faire un, cela dépasse de mes compétences malheureusement.
Bonne route mon ami.


Le mage rit puis s'en alla sans ajouter quoi que ce soit. Visiblement, le voyage du Lomion recommencer maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Jeu 24 Nov - 0:11

Sùlimo remercia le mage et prit congé.
Il rangea le message dans un de ses deux sacs et sortit de la ville afin de retrouver Aegnor qui était, encore une fois, parti faire un tour afin d'être totalement en forme pour leur voyage de retour.
Il le retrouva près de la rivière, calme, il avait visiblement mangé récemment ; la chasse avait été bonne.

- Mon ami on va y aller, j'espère que tu es prêt.


Il prit les deux sacs qu'il avait et en installa un de chaque côté de son ami. Il mit un deuxième parchemin dans le sac de gauche, on ne savait jamais cela pouvait servir, le bon restait du côté droit, celui de son bras d'arme. Une fois qu'il eu vérifier qu'il avait assez à boire et à manger, ils prirent le chemin du retour.

Le soleil était haut dans le ciel, et la chaleur se fit rapidement forte au point d'en être désagréable pour le lomion. Aegnor, bien qu'un peu gênait, semblait moins souffrir de ce soleil si haut et de cette chaleur de plus en plus forte au fur et à mesure qu'ils approchaient de la bordure désertique au pied des montagnes de Kristee.

- Écoute moi bien Aegnor, ce que je vais te dire est assez important. Nous allons arriver dans une zone un peu trop chaude pour moi, et si je dois me battre, je vais être diminué contre mes ennemis. Il faudrait donc, si tu le peux, que tu fasses vites pour traverser cette zone, ou en tout cas que tu sois sur tes gardes pour nous deux, je m'en voudrais d'être celui qui nous mettrait en danger.

Le mushussu, voyant que son maître était affaibli par ici, augmenta sa cadence afin de le tranquilliser et de ne pas avoir à faire tout le travail, porter, marcher pour deux, faire le guets et défendre. Mais puisqu'il devait faire plus attention à ce qui les entouraient, il prit tout de même plus de temps que quelques jours auparavant.
Heureusement pour lui, rien ne vint perturber leur voyage, et ils purent sortir de cette mauvaise zone pour l'elfe sans soucis.

Sùlimo arrêta son ami, il méritait bien une pause. Ils s'installèrent donc un petit moment pour se désaltérer et manger, profitant de l'ombre d'un arbre.
Le soleil était bien moins haut dans le ciel à présent, et ils profiteraient de ce temps pour continuer leur chemin.

L'elfe remonta sur sa monture et ensemble ils prirent la direction des Bois Lunaires, surveillant les alentours tout en tendant l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Ven 25 Nov - 0:10

Sùli et son compagnon pénétrèrent dans les Bois Lunaire alors que le jour commençait à se coucher. Évidemment, ce n'était pas dans les bois qu'il pourrait savoir s'il faisait toujours jour ou pas, car il y avait peu de rayon qui arrivaient à percer l'épaisse fourrure des arbres. Aegnor avançait avec précaution, il n'avait vraisemblablement pas la même facilité qu'à l'aller pour se déplacer dans cette forêt.
Après plus d'une heure, le Mushussu sentit une odeur et fonça droit vers une clairière puis s'arrêta. Quelques instants plus tard, une lomione qui semblait assez fébrile entra également dans la zone. Plus petite que Sùli mais sensiblement du même âge, elle portait une armure comparable à celle du soldat. Un mushussu l'accompagnait. Elle était plus petite et fine que Aegnor, Sùli supposa que ce Mushussu était jeune, pas plus d'une dizaine d'années.

-Bonsoir Aegnor, on voyage un peu.

Le compagnon du soldat souffla très légèrement vers la lomione. Cette dernière lui souriait et après qu'ils eurent échangé un long regard, elle leva les yeux vers Sùli.

-Bonsoir, tu dois être son compagnon. Enchanté de te rencontrer, je suis Lailaith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Ven 25 Nov - 0:40

Sûlimo sentit Aegnor accélérer son allure en une direction très précise et il se dit que son ami avait du sentir là un danger ou de la nourriture.

- Si tu as faim, dis le moi, et je descend... mais ne te précipite pas ainsi !


Son compagnon ne prit même pas la peine de lui répondre d'une quelconque manière et continua sur sa lancé.
Peu de temps après, ils arrivèrent dans une clairière et le lomion comprit ce qui avait attiré son ami.


-Bonsoir, tu dois être son compagnon. Enchanté de te rencontrer, je suis Lailaith.

- Oui, Aegnor et moi sommes ami, enchanté, Lailaith, je m'appelle Sùlimo. Que fais tu par ici, tu es dresseuse, si j'en crois ta façon de parler à mon compagnon... Et si j'en crois ce que je vois, ce mushussu n'est pas le tiens, juste ?

Sùlimo descendit de sa monture et prit de l'eau de son sac.

- Tu en veux ? Ou peut être que tu as faim ? J'ai de la viande, et je comptais faire une petite escale ici, pour manger un bout. Si vous voulez partager tout ça avec nous...

Il s'assit par terre, après avoir détaché les sacs pour laisser Aegnor libre.

- Nous retournons à Vakovar ensuite, si vous voulez faire le chemin avec nous, si c'est votre chemin évidemment.

Sùlimo se tût, ne voulant pas monopoliser la conversation, et laisser à la Lomionne le soin de lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Sam 26 Nov - 20:13

La Lomione sourit au soldat tout en l'écoutant avec une grande attention.

-Enchantée Sùlimo. Je suis effectivement une dresseuse au service de notre grande armée. Oui, Wulta n'est pas mon compagnon, mais je m'occupe de lui en ce moment car son Lomion est malade.


La dresseuse fit un non de la tête et sortit quelque chose de son petit sac. C'était une sorte de linge enroulé sur lui-même et lorsqu'elle le déroula, Aegnor se précipita vers elle. Visiblement, cette friandise était fort apprécié des Mushussu car Wulta avait aussi accourut vers la main de Lailaith. Ils dévorèrent une sorte de gélatine et apprécièrent énormément.

-Non, merci Sùlimo, mais nous avons certaines choses à faire ici. Nous vous souhaitons un bon repas et un bon retour. A bientôt, aegnor et peut être vous aussi.


Elle sourit de nouveau puis s'enfonça un peu plus dans la forêt avec la créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Sam 26 Nov - 20:52

L'elfe regardait la dresseuse nourrir Aegnor qui semblait fortement apprécier la friandise. Il se demanda ce que c'était exactement, et se promit de demander des conseils, si un dresseur voulait bien lui répondre, afin de pouvoir connaitre ce met étrange qui semblait fortement faire plaisir aux mushussus.

Une fois le repas refusé poliment, la Lomione repartit avec Wulta en direction de la profonde forêt. Rapidement, ils ne les entendirent plus. Ils étaient à nouveau seuls.

Sùlimo et Aegnor prirent donc une petite pause bien mérité.
L'elfe savoura sa viande, partageant avec son ami. Ils prirent leur temps, n'étant plus très loin de leur but.
Après avoir bû et vérifier qu'il n'avait rien oublié, que tout était en place, il remonta sur sa monture, et lentement se remirent sur le chemin en direction de Vakovar, la course du mushussu les ayants quelque peu fait dévier.

- Eh bien Aegnor, nous sommes bientôt sortit de la forêt, et ensuite nous arriverons chez nous.
Le mage Mòlbir avait raison finalement, nous n'avons rencontrés personne de dangereux, personne qui ne voulait ce parchemin.
Il ne nous reste plus qu'à remettre ce message au roi, et nous aurons fini notre mission.


Aegnor poursuivait sa marche, sans se pressé, puisqu'ils étaient bientôt arrivés, et que le temps ne pressait à présent plus.

Lorsque le duo sortit de la forêt, la nuit était tombé. Le temps était doux, même si le ciel était couvert, il faisait bon se balader, mais les deux compères ne voulaient pas pour autant se faire surprendre et ils restaient donc sur leurs gardes.

En entrant en ville, ils ne croisèrent que quelques Lomions, pour la plupart rentrant chez eux.
Sùlimo proposa à Aegnor de le laisser au milieu de Vakovar, mais celui ci voulu l'accompagner jusqu'au palais.

C'est donc ensemble qu'ils se présentèrent devant le palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 16:46

Ils mirent peu de temps à rejoindre Vakovar et le palais, visiblement cette pause avait fait du bien aux deux comparses. Il y avait peu d'agitation dans la ville, l'heure était tout de même tardive car on approchait du zenith de la lune. Une fois devant le palais, le soldat salua les gardes et s'avança mais les hallebarde de ses dernières se croisèrent signifiant qu'il n'avait pas le droit de passer.

-Vous ne pouvez entrer, si vous avez quelque chose d'important à dire ou transmettre au roi, nous nous en chargerons. Si c'est juste pour visiter, revenez demain, vous aurez peut être plus de chance avec la relève.


Les gardes restaient immobile mais il ne fallait pas compter passer sans leurs accords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 17:04

* Quelle bande d'imbécile...*

Sùlimo regarda les gardes. Aurait il une chance de pouvoir passer avec leur accord ?

* " J'ai effectivement eu le temps de finir ce que je devais faire pour cette réponse. Il faut que tu transmette ce message directement au roi et en main propre " C'est ce qu'avait dit le mage... *

- Avec tout le respect que je dois aux deux gardes que vous êtes, je ne peux pas vous faire confiance. Ce message, je dois le remettre en main propre, au roi. Moi, et moi seul.

Il regarda les gardes espérant qu'ils ne deviendraient pas agressifs. Il descendit d'Aegnor, toujours son épée à son côté.

- Je prends le parchemin, et vous m'accompagnez si vous le souhaitez. Mais j'irais remettre ce papier au roi moi même !


Il décrocha le sac contenant le message, le mit sur son dos et fit un pas en avant vers les gardes, puis un second, s'approchant lentement d'eux, mais toujours près à sortir son arme.
Évidemment il ne voulait pas blesser ses compatriotes Lomion, mais s'ils l'attaquaient, ils se défendrait.

* A moins que ... *

- Ou bien n'ai je pas le droit de passer parce que le roi n'est pas là ? Auquel cas j'attendrais son retour pour lui donner, moi même, ce message.


* et s'il n'est pas au palais, il y a peut être une chance qu'il soit sur la plage.. Ce serait trop beau mais pour être vrai, mais il faudrait bien tenter. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 18:03

Les gardes ne bougeaient toujours pas mais Sùlimo remarqua que malgré leur impassibilité, ils semblaient très nerveux. Peut être était-ce parce qu'ils n'avaient pas envie de forcer le Lomion à s'en aller. Mais vu la façon dont-ils tenaient leurs armes, ce n'était pas vraiment la cause de leurs nervosités.

-Comme nous vous l'avons déjà dit c'est impossible. Remettez nous le parchemin et nous nous assurerons personnellement que le roi l'ai dans les mains dans les plus bref délais.

Quand le soldat fit sa proposition, qu'ils l'accompagnent, il peut voir un sourire se former quelques secondes sur le visage du garde qui n'avait pas encore parler. Cela le troubla quelque peu.

-On peut faire une exception, si c'est si urgent que ça... Suivez-nous.


C'est le second garde qui avait parlé et qui l'inviter à le suivre. Le premier garde échangea un regard interrogateur à son compatriote, que Sùli parvint à capter avec peine.

-Si le roi est bien là, bon vous venez?


Le soldat ressenti l'empressement du garde, comme s'il souhaitait que tout se passe très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 19:10

Sùlimo se méfiait de ce qu'il avait vu. Le message qu'il portait sur lui était important, et Mòlbir le lui avait dit.
Il reposa donc son sac à terre, l'ouvrit et éclata d'un rire qu'il tenta de faire le plus vrai possible.

- J'aurais eu l'air malin, messieurs, devant le roi, avec un sac ne contenant pas le papier à lui remettre.

Il rit à nouveau, raccrocha son sac et décrocha celui de gauche. Il sortit le parchemin qu'il montra rapidement aux gardes avant de le remettre dans le sac, qu'il mit ensuite sur son épaule.

Il s'approcha d'Aegnor, et lui souffla à l'oreille :

- Surveille les.


Sùlimo espérait que son ami avait comprit qu'il se passait quelque chose d'étrange.
Une main sur son épée, il suivit le premier garde, mais se retourna vers le second :

- N'y aura t-il aucun soucis si vous venez tout les deux ? Personne ne sera la pour monter la garde, non ?


Il se tourna à nouveau, suivant le premier, mais essayant également de surveiller le second, ce qu'Aegnor, il l'espérait, faisait aussi.

Sùlimo tentait de se détendre. Après tout ils étaient dans le palais, ils ne pouvait pas, qui qu'il soient, l'attaquer.

Et puis le vrai parchemin était sur Aegnor. Il suffisait à Sùlimo de trouver le roi, et le reste serait facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 19:29

Les gardes l'observaient avec une grande attention, trop grande peut être. Ils crurent remarquer que le Lomion avait dit quelque chose à sa monture mais ils n'en firent pas cas. Le temps semblait leur presser. Le second garde transpirait, c'est que remarqua Sùli lorsqu'il le questionna. S'il y avait un faille, c'était certainement avec ce garde qui la trouverait. Il bredouilla légèrement en lui répondant:

-Nooon, il n'y aura... aucun problème. Pas besoin de di... diviser les forces. Vous pourriez être un traitre, oui c'est possible donc on va tous les deux vous... vous accompagnez.


Quelque chose sonnait faux, le soldat le ressentait de plus en plus. Il avait néanmoins suivit les deux gardes mais alors qu'ils arrivaient aux marches du palais quelque chose attira son attention. L'herbe qui allait des marches aux arbustes étaient couchés, comme si on y avait trainer quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 19:47


-Nooon, il n'y aura... aucun problème. Pas besoin de di... diviser les forces. Vous pourriez être un traitre, oui c'est possible donc on va tous les deux
vous... vous accompagnez.


Cet elfe avait l'air un peu trop nerveux et cela éveilla la curiosité du soldat.

Sùlimo vit les traces étranges dans l'herbe couché. Quelque chose ne tournait pas rond et il devait en avoir le coeur net. Ces deux gardes étaient des lomions, mais étaient ils réellement garde ? L'elfe en doutait de plus en plus.
Ils étaient trop nerveux, n'hésitaient pas à laisser la porte sans surveillance, tenaient à l'accompagner à l'intérieur ... Et ces marques étranges...

* Et s'ils n'étaient pas du tout ceux qu'ils prétendraient être... Faut être prudent, mais il est impossible qu'il n'y ai pas de soucis*

Il fallait faire vite, cela était risqué, mais il devait savoir. Il laissa glisser lentement son sac, puis le lâcha et se précipita vers les buissons, sortant son arme en même temps. Il espérait avoir été assez rapide pour ne pas prendre de coup tout en tentant de rejoindre les buissons pour voir ce qu'il y avait là bas derrière.

- AEGNOR

L'elfe avait hurlé assez fort pour que son ami comprenne qu'il devait le rejoindre et plus que rapidement. ET qui sait, peut être quelqu'un d'autre aurait entendu ce cris provenant du jardin du palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 21:18

Les gardes furent surpris par l'attitude de Sùli. Celui qui se trouvait derrière lui resta figé un moment, c'est pour cela que le soldat ne fut pas attaquer pendant qu'il allait voir ce qui se trouvait derrière les buissons. Il découvrit alors, en s'en doutant quelque peu, deux lomions en pagne avec la gorge trancher. Il supposa que ça devait être les véritable gardes du palais. Il cria le nom de son compagnon tout en se retournant l'arme levé.

Les deux gardes lui faisaient face et visiblement, ils avaient bien l'intention de lui réserver le même sort que les deux autres. Le garde qui le précédé lors de la marche tenta alors d'enfoncer son hallebarde dans sa poitrine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 21:42

Les deux véritables gardes, morts la gorge tranchée, ne laissèrent aucun doute à Sùlimo. Les deux imposteurs qui se trouvaient là les avaient tués, et voulaient à présent sa mort.

Il fallait agir vite, sinon il rejoindrait bientôt ces deux là dans l'au delà.
Sa diversion avec le sac n'avait visiblement pas marché, et à présent que le jeune elfe savait ce qu'ils avaient fait, ils ne partiraient pas sans s'être occupé de son cas.

- Si c'est le message que vous voulez, il est dans le sac derrière vous, alors prenez le et partez !


* Seul contre deux, tu vas avoir du mal, il faut impérativement que tu parviennes à te débarrasser d'un des deux, en espérant que quelqu'un ai entendu ton cris *


L'elfe ne comptait pas se laisser faire, quitte à mourir. Il avait un message à apporter, message qui était pour l'instant en possession de son ami. D'ailleurs avait il bien fait de le laisser au mushussu qu'il venait d'appeler à l'aide ? Ne venait il pas de mettre son compagnon en danger, lui aussi ? Même si son souffle chaud avait une certaine portée, n'était il pas inefficace contre la portée des hallebardes ?

* Tu es en danger, et à présent ton ami va l'être aussi. Et ce qu'il porte également *


Aegnor courrait pour rejoindre son ami, mais déjà les deux assassins étaient proches de lui, ou du moins à une distance assez proche pour que leur coups puissent toucher le soldat. Celui de droite, le plus proche des deux, tenta une attaque avec sa hallebarde, visant la poitrine de l'elfe.

*S'il te touche, c'est fini *


Sùlimo roula sur le côté, puis donna un coup d'épée dans la jambe gauche du traitre, espérant le toucher et le mettre à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: La réponse Dim 27 Nov - 22:14

Le garde n'eut pas le temps de redresser son arme et il n'eut surtout pas le temps d'éviter la contre-attaque du soldat. Lorsque que l'épée faucha sa jambe, il voulut hurler mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il perdit l'équilibre et s'écroula. Il avait fermé les yeux sous l'effet de la douleur et lorsqu'il les ouvrit, il aperçu le bas de sa jambe gauche à un endroit où elle n'aurait pas du se trouver, c'est à dire devant sa tête et complétement détacher de sa cuisse.

L'autre garde parut horrifier et voulu venger son compatriote. Il donna un coup en direction du lomion encore agenouiller mais au moment où il allait atteindre sa cible, il se fit charger par Aegnor. La créature n'avait pas vraiment réussi sa charge mais suffisamment pour pousser de quelques mètres le faux garde, qui rata ainsi son coup.

Un garde sortit alors du palais, le cri de Sùli l'avait sans doute alerté. Il vit alors une scène très étrange devant lui et un instant, seulement un instant, il cru que le soldat attaquer le palais, mais lorsqu'il aperçu les corps nue que le buisson ne cacher plus vraiment maintenant, il dirigea son arme vers le lomion debout. Ce dernier tentait à nouveau d'attaquer Sùli, et c'est la dernière chose qu'il fit. Car une seconde plus tard, une hallebarde transpercer son armure pour atteindre ses tripes. Il tomba en arrière, l'arme toujours dans son corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Soldat ~
Lomion
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/11/2011

Feuille de personnage
Elément: Eau
Niveau:
2/20  (2/20)
Expérience:
57/100  (57/100)

MessageSujet: Re: La réponse Lun 28 Nov - 0:45

" Je répond juste à la réponse : 42 "

Pendant que Sùlimo fixait la jambe qu'il venait de trancher et qui était loin d'être à sa place, l'autre traitre, tout d'abord horrifié par le spectacle, tenta de s'attaquer à l'elfe. Aegnor arriva à se moment là et chargea. Pas assez fort pour mettre hors d'état de nuire le garde, mais assez pour que Sùli ne soit pas touché.
Un autre garde arriva alors, sortant du palais, et après avoir vu le corps des véritables garde derrière les buissons, il transperça avec son hallebarde, le corps du traitre encore debout.

Sùli se releva, et courrut vers celui à qui il manquait une jambe, tenta de repousser au maximum sa mort.

- QUI T'ENVOIE ? QUE VOULAIS TU ?

Il tourna la tête vers le garde qui était tout près.

- Allez chercher d'autres gardes, vite ! Il faut enlever les corps, il faut chercher d'ou ils viennent et qui ils sont ! Dépêchez vous !


Sùlimo fouilla le corps du mourant, détachant son armure pour voir s'il n'y avait pas de papier, d'ordre de mission ou tout autre chose du genre qui pourrait lui indiquer ce que ces deux là faisait ici.

Il attendait les secours, espérant que le mourant lui révèlerait quelque chose avant de mourir.

- Aegnor, surveille les alentours, on ne sait jamais ils n'étaient peut être pas que deux.

L'elfe, l'épée à porté de main, hurla à nouveau sur l'homme :

- RÉPOND A MES QUESTION !


Il voulait des réponses et espérait qu'il finirait par en obtenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réponse

Revenir en haut Aller en bas

La réponse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurore Boréale :: Sur Siméria :: Eshnar (Colonie Humaine) :: Université de la Volonté :: Les Jardins-